Accueil | S’informer | Les sentinelles de la mer | Bilan de la journée exceptionnelle hippocampes de l’OPBM - 18 juin (...)

Bilan de la journée exceptionnelle hippocampes de l’OPBM - 18 juin 2016

Cela fait 5 années que les sentinelles de la mer ne faiblissent pas, bien au contraire la motivation croit et les résultats de l’OPBM le prouvent encore.

Nous nous associons avec nos partenaires (FFESSM, AAMP, etc.) pour vous remercier de votre engagement et nous mettons tout en œuvre pour vous proposer un programme OPBM toujours plus innovant pour les années à venir.

Cette année, le réseau participatif de plongeurs Sentinelles de la mer ,animé par Ocean’Obs, renouvelle les exploits des années passées. Cette dynamique rare est en cours d’étude par Jade Georis-Creuseveau du Laboratoire ADESS (UMR 5185) qui analyse les impacts scientifiques et sociologiques de l’expérience scientifique, que nous menons ensemble.

Briefing des plongeurs par l’un des scientifiques d’Ocean’Obs - Crédit : Sébastien Pedoussaut - Sentinelle de la mer OPBM

Bilan des observation en plongée du 18 juin 2016

La première journée OPBM exceptionnelle de l’année, s’est déroulée le 18 juin 2016 dans de bonnes conditions (temps, visibilité, participation, convivialité, sérieux...). Cette journée de recensement des hippocampes et des herbiers de zostère marine s’est déroulée sur l’ensemble du bassin d’Arcachon, avec le soutien indéfectible de notre partenaire local, le CoDep 33 de la FFESSM. Cette année, encore de nombreux clubs de l’inter-région Aquitaine Poitou Charentes Limousin ont rejoint l’OPBM (formations, accompagnements en plongée et participation à la journée exceptionnelle).

Le 18 juin, 91 plongeurs et apnéistes « sentinelles de la mer », qui provenaient de 17 clubs de plongées affiliés au CoDep 33, Codep 16, Codep 17, Codep 40, Codep 19... se sont répartis sur 7 sites au cœur du bassin d’Arcachon.

Les Sentinelles de la mer ont pu observer les deux espèces d’hippocampes présents dans le bassin d’Arcachon : Soit, 11 observations d’hippocampe à museau court (Hippocampus hippocampus), 145 observations d’hippocampe à museau long (Hippocampus guttulatus) et 7 observations parmi les 7 espèces de syngnathes. Ce bilan est inférieur à celui de juin 2015 malgré une pression d’observation supérieure sur des sites similaires.

Toutes vos informations et celles recueillies toute l’année, sont traitées et analysées par l’équipe d’Ocean’Obs puis transmises à l’AAMP, gestionnaire du Parc Naturel Marin du bassin d’Arcachon (PNM BA). A termes, l’amélioration des connaissances des hippocampes et des herbiers acquises grâces aux plongeurs, permettra d’adapter la gestion de ces espèces et habitats remarquables du bassin en fonction de l’évolution constatée.
La mobilisation des plongeurs en faveur de l’OPBM est donc primordiale pour permettre une gestion durable de la faune et la flore du bassin d’Arcachon, qui est actuellement abordée dans le cadre de réunions de concertation au sein du PNM BA, auxquelles les représentants de la FFESSM et Ocean’Obs participent.

Les perspectives à court terme

Ocean’Obs vous prépare déjà le programme OPBM 2017 et au delà, avec ses partenaires .

Nous menons durant l’hiver des opérations en plongée dont les résultats viendront enrichir l’OPBM.

Ocean’Obs se consacre également au traitement de toutes vos observations 2014-2016, un bilan (rapport + conférence) vous sera présenté le 11 février 2017.

En attendant cette échéance vous pouvez saisir en ligne vos fiches 2016 sur votre espace sentinelle ou nous les transmettre scannées à contact oceanobs.fr, la date limite de saisie est fixée au 15 janvier 2017.

Enfin, les plongées en eaux froides sont possibles et permettent de fournir des observations à une période moins documentée.