Accueil | Sentinelles de la mer | L’Observatoire Participatif de la Biodiversité Marine

L’Observatoire Participatif de la Biodiversité Marine

L’Observatoire Participatif de la Biodiversité Marine (OPBM) mis en place par Ocean’Obs est un programme original de sciences participatives dédié à l’étude du milieu marin.

L’OPBM couvre le territoire du bassin d’Arcachon. Il concentre son action sur une Aire Marine Protégée : le Parc Naturel Marin du bassin d’Arcachon. Toutefois son périmètre d’action n’est pas restreint, les observations peuvent s’effectuer dans les zones favorables aux espèces suivies par l’OPBM, sur toute la façade Atlantique.

L’OPBM recentre son action sur des espèces nécessitant un suivi accru, pouvant permettre d’alimenter en connaissances les gestionnaires d’espaces naturels marins remarquables et les scientifiques sur les :

  • Hippocampes et autres Syngnathidés ;
  • Herbiers de zostères ;
  • Récifs (moules, huitres et crépidules).

L’OPBM s’appuie sur un solide Réseau citoyen d’Observateurs en Plongées appelés : Sentinelles de la mer. qui contribuent activement à la préservations des écosystèmes marins en transmettant leurs observations réalisées dans le cadre de leurs activités subaquatiques.

Historique du programme

L’Observatoire Participatif de la Biodiversité Marine (OPBM), mis en place par Ocean’Obs, couvre historiquement le secteur du bassin d’Arcachon, en Gironde. Ce projet s’inscrit dans une logique de développement du programme participatif de suivi des Syngnathidés du bassin d’Arcachon, initiée en 2012 par l’Agence des Aires Marines Protégées (AAMP) - la mission de préfiguration du Parc Naturel Marin (PNM) du bassin d’Arcachon , des membres fondateurs d’Ocean’Obs, Peau-Bleue, et les structures de plongée de la Fédération Française d’Études et de Sports Sous-Marins (FFESSM).

Les objectifs

L’OPBM alimenté par les sentinelles de la mer cherchent à contribuer au besoin accru de connaissances et de suivis du milieu marin, pour mieux appréhender les défis à venir en termes de gestion et de préservation de la biodiversité marine.

L’OPBM a pour objectif d’améliorer les connaissances scientifiques du milieu marin grâce à la collecte régulière d’informations ciblées sur la biodiversité marine et ses habitats par les citoyens volontaires (les plongeurs, apnéistes, usagers et professionnels de la mer, etc.). L’implication citoyenne permet d’associer le « grand public » à l’action des scientifiques et des gestionnaires d’Aires Marines Protégées, ce qui représente un vecteur de sensibilisation très fort et original.

Quelles sont les espèces et habitats marins suivis par l’OPBM ?

A ce jour, l’Observatoire Participatif de la Biodiversité Marine s’intéresse aux :

  • Hippocampes et autres syngnathes ;
  • Herbiers de zostères (zostères marines et zostères naines) ;
  • La répartition spatiale des Récifs de Mytilus edulis (en phase de test).

Ces espèces et habitats sont identifiés dans différents textes nationaux et internationaux comme étant remarquables, à fort intérêt écologique ou menacés.

Dans un souci de pertinence et d’efficacité, l’OPBM cherche avant tout à recentrer son action en fonction des problématiques soulevées par les acteurs scientifiques, les institutions, les collectivités, les organismes gestionnaires et les conventions internationales (OSPAR, Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin, Natura 2000, etc.).

Qui est concerné par l’Observatoire Participatif de la Biodiversité Marine ?

L’Observatoire Participatif de la Biodiversité Marine a pour vocation d’impliquer principalement les plongeurs, apnéistes (occasionnellement les pêcheurs et autres usagers de la mer), dans la préservation active de la biodiversité marine par la mise en place d’un suivi participatif de la faune et la flore sous-marine. La démarche se base sur l’ouverture à tous, le partage et l’accessibilité de l’information, l’échange, la convivialité et le respect des prérogatives de toutes les parties prenantes (rigueur scientifique, protocole abordable pour le grand public, restitutions régulières des actions et travaux en cours…).

Fonctionnement de l’Observatoire Participatif

  • Ocean’Obs :

Ocean’Obs se positionne comme coordinateur entre les collecteurs de données en plongée et les scientifiques/gestionnaires. Ocean’Obs gère les données environnementales recueillies par l’Observatoire (validation, traitement et analyse des informations transmises à l’OPBM) et diffuse les résultats avec le soutien de ses partenaires.

  • Les structures de la FFESSM :

Le Comité Départemental Gironde - Codep33, le Comité Interrégional Aquitaine Poutou Charentes Limousin, les clubs affiliées impliquent les plongeurs à la démarche en communicant en faveur du projet. Le Codep33 FFESSM forme conjointement avec Ocean’Obs, les plongeurs souhaitant contribuer à l’OPBM. Des plongées dédiées à la collecte de données pour l’OPBM peuvent être organisées au sein des clubs affiliés.

  • Les scientifiques et les gestionnaires d’espaces marins :

Ils bénéficient des informations scientifiques collectées. (AAMP, PNM bassin d’Arcachon, etc.).
La communauté scientifique apporte son expertise (sociologie, biologie, statistiques, méthodes de mesure, etc.) et permet une large diffusion des résultats dans le réseau académique, garantissant l’utilité des informations recueillies par les Sentinelles de la mer. Les gestionnaires d’espaces naturels remarquables tel que le Parc Naturel Marin du bassin d’Arcachon bénéficient des analyses et résultats issus du traitement des données de l’OPBM afin d’entreprendre une gestion adaptée des espèces et habitats suivis.

Résultats attendus

A long termes, l’analyse des données permet à Ocean’Obs d’établir l’état de santé du milieu marin et mieux comprendre son évolution. Cet outil collectif permet d’informer objectivement et sensibiliser le plus grand nombre, en offrant l’éclairage nécessaire aux citoyens et aux politiques publiques, pour permettre une gestion durable et une meilleure protection de l’environnement marin..

Exemple : Le Parc Naturel Marin du bassin d’Arcachon utilise les résultats OPBM comme indicateur de suivi des hippocampe et le maintient de sa population sur le territoire pour les 15 prochaines années.

Perspectives

L’OPBM s’enrichit de nouveaux suivis au gré des partenariats scientifiques établis. L’OPBM a pour ambition d’étendre son action à d’autres Aires Marines Protégées de la façade Atlantique (Natura 2000, Parc naturel marin, Parc national, domaine public maritime du Conservatoire du Littoral, Réserve naturelle marine, etc.).

L’expertise acquise sur le territoire du Parc Naturel Marin du bassin d’Arcachon, permet à Ocean’Obs de proposer un outil adapté pour appuyer dans leurs missions, les gestionnaires et scientifiques de ces espaces remarquables.
Pour se déployer l’OPBM privilégiera les partenariats avec les structures locales existantes souhaitant contribuer à l’amélioration des connaissances et la préservation du milieu marin.